Quelles sont les différences entre la signalisation verticale et horizontale ?

Publié le : 28 octobre 20223 mins de lecture

La signalisation verticale et horizontale sont deux types de signalisation utilisés pour guider les conducteurs. La signalisation verticale est composée de panneaux de signalisation et de marquages au sol, tandis que la signalisation horizontale est composée de lignes peintes sur la chaussée. La signalisation verticale est généralement utilisée pour indiquer les limites de vitesse, les intersections et les dangers potentiels, tandis que la signalisation horizontale est principalement utilisée pour indiquer les changements de direction et les voies de circulation.

La signalisation verticale et horizontale : quelles sont les différences ?

La signalisation routière est un ensemble de symboles et de marquages qui permettent aux conducteurs de s’orienter et de prendre les bonnes décisions. Elle est composée de deux types de signalisation : la signalisation verticale et la signalisation horizontale.

La signalisation verticale est composée de panneaux et de marquages peints sur les murs ou sur les poteaux. Elle est destinée à informer les conducteurs sur les conditions de circulation et les dangers potentiels. La signalisation horizontale, quant à elle, est composée de lignes peintes sur la chaussée. Elle permet aux conducteurs de s’orienter et de respecter les distances de sécurité. Virages vous propose un large choix de produits de qualité et de matériels pour la réalisation de vos travaux de marquage au sol routier.

Types de signalisation verticale

La signalisation verticale est un type de signalisation routière qui se compose principalement de panneaux de signalisation et de marquages au sol. Elle est utilisée pour guider et informer les conducteurs sur les routes et autoroutes. En revanche, la signalisation horizontale est un type de signalisation qui se compose principalement de lignes peintes sur la chaussée. Elle est utilisée pour indiquer aux conducteurs la direction à suivre, les changements de voie, les intersections et les zones dangereuses.

Types de signalisation horizontale

Il existe deux types de signalisation routière : la signalisation verticale et la signalisation horizontale. La signalisation verticale est composée de panneaux installés le long de la route qui indiquent les limitations de vitesse, les intersections, les écoles, les aires de repos, les zones dangereuses, etc. La signalisation horizontale, quant à elle, est composée de lignes peintes sur la chaussée qui permettent de guider les conducteurs et de les informer des changements de direction, des changements de voie, des stop, etc.

Comparaison entre la signalisation verticale et horizontale

La sécurité routière est un sujet important et les différences entre la signalisation verticale et horizontale sont cruciales. La signalisation verticale est plus facile à repérer, car elle est placée au-dessus de la route. La signalisation horizontale, en revanche, est placée au bord de la route et peut être plus difficile à repérer. Les deux types de signalisation ont leur utilité et il est important de les utiliser de manière appropriée.

Plan du site